samedi 2 mars 2024

Prendre soin de notre abdomen



Après la période des fêtes, on constate une hausse des maladies hivernales (grippe, gastro-entérite…).


C’est le moment d’assainir notre système digestif.


L’extrait de pépins de pamplemousse est très efficace pour détruire bactéries et virus. En plus, sa présentation liquide est facile et agréable au goût pour les enfants, que ce soit en prévention (15 à 20 gouttes 1 à 2 fois par jour) ou en traitement actif (20 à 30 gouttes, 3 à 4 fois par jour).


La propolis en poudre, granules ou extrait liquide détruit les bactéries pathogènes, protège.


Le jus de myrtille est recommandé. Pur ou sucré au sirop d’agave, boire 100 à 200 ml par jour. Il aseptise et resserre les intestins. Le thé vert léger comme le sencha également.


Le charbon actif est excellent pour nettoyer le tube digestif. À prendre trois fois par jour au début puis réduire rapidement les prises.


L'argile très fine verte calme et reminéralise les muqueuses irritées.


L’algue lithotamne (une algue sédimentaire) aussi.


Voir également :





mardi 6 février 2024

Bulletin de février 2024

Plerguer, le 5 février 2024,
 
Madame, Monsieur,

Alors que nous entrons dans l’année du Dragon de Bois, qui pourrait être celle de l’ébauche d’un tournant collectif majeur, nous vous souhaitons de bien vous ancrer de manière à pouvoir faire face avec foi, courage, créativité et générosité aux situations qui vont se présenter à nous.

L’ancrage peut être soutenu par des applications d’Onguent au niveau du chakra Racine, si­tué sur le plan­cher pel­vien, en­tre l'anus et le sexe.

C'est la Por­te de l'in­car­na­tion, la fon­da­tion phy­si­que, phy­si­o­lo­gi­que et psy­chi­que, qui conditionne la­ com­ba­ti­vi­té, la vé­ri­ta­ble créa­ti­vi­té, le plai­sir et la ri­ches­se.

Sur le plan de la cons­cien­ce, le cha­kra Ra­ci­ne est as­so­cié à la re­la­tion au mon­de ma­té­riel, au plai­sir, au sen­ti­ment de confian­ce, de Sé­cu­ri­té.

L’énergie Bois, lorsque l’arbre est bien enraciné, est une énergie printanière qui nous pousse à l’expression, l’affirmation de ce que nous sommes profondément. Elle nous aide à dépasser nos peurs, à oser être !

C’est, pour reprendre les termes d’Elizabeth Bellhouse, une énergie homœobiotique qui favorise un état de créativité dans lequel l’Être Potentiel devient Être effectif : devient l’incarnation de l’Accomplissement (et de la Joie) dans lequel tout Potentiel se trouve, tôt ou tard, réalisé.

Le Yi-King nous explique que “La consé­quen­ce de l'ac­ti­vi­té créa­tri­ce s'ex­pri­me dans la dis­tri­bu­tion de l'eau qui fait ger­mer et pous­ser tou­te vie. En hi­ver la For­ce mo­tri­ce se re­ti­re dans la ter­re. El­le en­tre en ac­tion au prin­temps et ap­pa­raît dans le ciel sous for­me d'éclair et de ton­ner­re. Les nua­ges pas­sent, une dou­ce pluie tom­be qui fait des­cen­dre dans la ter­re les ver­tus cé­les­tes, et tous les êtres in­di­vi­duels af­fluent dans leur for­me.”

C’est avec cette énergie céleste que les produits Vita Fons II nous mettent en contact.

Nous profitons de ce courrier pour vous communiquer le témoignage du Dr Eben Alexander qui nous éclaire sur la véritable nature de cette énergie numineuse : celle du Verbe créateur.

Un Son vivant, une brillante mélodie tournoyante et filante, dont l’action est semblable à une pluie fine que l’on peut sentir sur sa peau, mais qui ne mouille pas.

Nous vous souhaitons à toutes et à tous
de vous ouvrir à ce Son non frappé.

Géraldine et Pierre

~ ~ ~

Le témoignage du Dr Eben Alexander

Nous avons lu récemment La Preuve du Paradis du Dr Eben Alexander (Guy Trédaniel 2013).

À la suite d'une méningite bactérienne (E. coli - Gram négative) le Dr Alexander fut plongé dans le coma, en état de mort cérébrale. Au bout de sept jours, alors que ses médecins envisageaient de le « débrancher », ses yeux se sont ouverts. Il était revenu à la vie.

Alors que son corps était plongé dans un coma profond, Eben Alexander a voyagé au-delà de ce monde, au sein des niveaux les plus profonds de l'existence supra-physique, et ce qu'il en rapporte est essentiel.

Il fit d'abord l'expérience des tout premiers stades de la vie, au cœur d'une obscurité pulsante, froide et humide.

Alors qu'au cœur de cette obscurité il sentait une odeur de décomposition le mettant en panique, une présence tournoyante, irradiant de fins filaments d'une lumière blanche et dorée a émergé au-dessus de lui.

Peu à peu l'obscurité autour de lui a commencé à se fendre et se disperser. Il a alors entendu un Son vivant, une brillante Mélodie Tournoyante et Filante, comme la pièce de musique la plus riche, la plus complexe, la plus belle qu'on ait jamais entendue. Gagnant en intensité alors que la pure lumière blanche descendait, ce Son s'est surimposé au battement mécanique et monotone qui, depuis des éons semblait-il, avait été son unique compagnie.

Un monde entièrement nouveau

La lumière s'est approchée encore et encore, tournoyant sur elle-même et générant ces filaments de pure lumière blanche, dont il voyait à présent qu'ils étaient teintés, ici et là, de pointes d'or. Puis, au centre même de cette lumière, une autre chose est apparue : une ouverture !

En un flash il est passé par cette ouverture et s'est retrouvé dans un monde entièrement nouveau. Le monde le plus étrange et le plus beau qu'il ait jamais vu, brillant, vibrant, extatique, stupéfiant… un paysage vert, luxuriant, incroyable et merveilleux.

Il volait, passait au-dessus des arbres et des champs, des ruisseaux et des chutes d'eau, et ici et là, des groupes de personnes. Il y avait aussi des enfants qui riaient et jouaient. Ces gens chantaient et dansaient en cercles, et parfois il voyait un chien qui courait et sautait parmi eux, tout aussi joyeux. Ils portaient des vêtements simples mais magnifiques, et il lui semblait que les couleurs de ces vêtements contenaient le même type de chaleur vivante que les arbres et les fleurs qui prospéraient et s'épanouissaient dans la campagne autour d'eux.

Là il fit l'expérience de l'influence des états émotionnels sur le climat. Chaque fois que son humeur changeait, le climat changeait. Ses larmes déclenchaient une averse torrentielle et sa joie faisait instantanément disparaître les nuages.

Puis il a réalisé qu'il n'était pas seul là-haut.

Quelqu'un était à côté de lui : une belle jeune femme avec des pommettes hautes et les yeux d'un bleu profond qui lui a délivré un message en trois parties :

    - « Tu es aimé et chéri, totalement, pour toujours.
         Il n'y a rien dont tu doives avoir peur. Il n'y a rien que tu puisses faire mal. »

    - « Nous te montrerons beaucoup de choses, ici »

    - « Mais finalement, tu retourneras. »

Plus tard, un son, énorme et retentissant comme un chant glorieux est descendu vers lui…

Le son était palpable et presque matériel, comme une pluie fine que l'on peut sentir sur sa peau, mais qui ne mouille pas.

Puis un vent chaud s'est mis à souffler, comme celui qui se lève les plus beaux jours d'été, agitant les feuilles des arbres et s'écoulant comme une eau divine. Une brise céleste. Cela a tout changé, élevant le monde autour de lui encore une octave au-dessus, à une plus haute vibration… Il a commencé à lancer des questions sans mots dans le vent, à l'intention de l'être divin qu'il sentait à l'œuvre.

À chaque fois qu'il posait silencieusement une question, la réponse venait instantanément dans une explosion de lumière, de couleur et de beauté qui le transperçait comme une vague qui se brise. Ces déflagrations ne faisaient pas simplement taire son questionnement en le submergeant, elles lui répondaient d'une façon qui court-circuite le langage. Les pensées pénétraient directement en lui. Il ne s'agissait pas non plus de pensées telles que nous les connaissons ici. Elles n'étaient pas vagues, immatérielles ou abstraites. Ces pensées étaient solides et immédiates – plus brûlantes que le feu et plus humides que l'eau – et alors qu'il les recevait, il était capable de comprendre instantanément et sans effort des concepts qu'il aurait mis des années à saisir pleinement au cours de sa vie terrestre.

La Grotte du Cœur

« Il y a en Dieu, dit-on, une obscurité profonde mais éblouissante…» 

Henry Vaughan

Il a continué à avancer et s'est retrouvé pénétrant dans un vide immense, totalement sombre, infiniment grand, mais aussi infiniment réconfortant. Bien que d'un noir total, il débordait de lumière : une lumière qui semblait venir d'une sphère brillante qu'il sentait maintenant près de lui. Une sphère qui était vivante et presque solide, comme l'étaient les chants des êtres angéliques.

Aussi étrange que cela semble, sa situation était assez proche de celle d'un fœtus dans un utérus. Dans ce cas, la « mère » était Dieu, le Créateur, la Source qui est responsable de la création de l'univers et de tout ce qu'il contient. Cet Être était si proche qu'il semblait n'y avoir aucune distance entre Dieu et lui. Et en même temps, il pouvait sentir l'immensité infinie du Créateur, il pouvait voir à quel point il était minuscule en comparaison. « Om » était le son qu'il se souvenait avoir entendu en association avec ce Dieu omniscient, omnipotent et aimant inconditionnellement.

L'immensité pure qui le séparait d'Om était la raison pour laquelle la sphère l'accompagnait. La sphère était une sorte d’« interprète » entre lui et cette extraordinaire Présence qui l'entourait. C'était comme s'il était né dans un monde plus grand, et l'Univers lui-même était comme un utérus cosmique géant, et la sphère le guidait à travers ce processus.

Ce gigantesque cœur d'encre noire, inondé de lumière, était la résidence du Divin lui-même.

Les questions et les réponses ont continué. Bien qu'elles ne prenaient toujours pas la forme du langage tel que nous le connaissons, la « voix » de cet Être était chaude et – aussi étrange que cela puisse sembler – personnelle. Elle comprenait les humains et elle possédait les qualités que nous possédons, mais dans une mesure infiniment plus grande. Elle le connaissait profondément et débordait des qualités qu'il a toute sa vie associées aux êtres humains et seulement eux : chaleur, compassion, pathos… et même ironie et humour.

À travers la sphère, Om lui a dit qu’il n'y a pas qu'un Univers mais beaucoup – en fait, plus qu'il ne pouvait concevoir –, mais que l'amour trône au centre de chacun.

Il a vu l'abondance des formes de vie à travers un nombre incalculable d'univers.Il a vu qu’il existait énormément de dimensions plus élevées, mais que la seule façon de connaître ces dimensions est d'y entrer et d'en faire directement l'expérience. Elles ne peuvent être connues, ni comprises, depuis les dimensions inférieures de l'espace… Le monde du temps et de l'espace dans lequel nous nous déplaçons au niveau terrestre est fermement et étroitement entrelacé avec les plans supérieurs. Ces mondes ne sont pas entièrement séparés de nous, car tous les mondes font partie de la même Réalité divine globale. Depuis ces mondes supérieurs, on peut accéder à n'importe quel moment, ou n'importe quel endroit, de notre monde matériel.

Puis ce fut le retour, dans le paysage vert, luxuriant, incroyable et merveilleux dans un premier temps, puis, non sans une grande tristesse, dans l'obscurité pulsante, froide et humide des débuts, et enfin dans les limitations de son corps physique restauré.

Ce retour douloureux et délicat fut soutenu par  les prières d'un nombre incalculable d'êtres qui lui apportèrent l'énergie nécessaire.

Cela lui a pris environ deux mois pour recouvrer toutes ses capacités intellectuelles et ses connaissances neurochirurgicales.

Nous vous invitons à lire l'intégralité de ce livre édité chez Guy Trédaniel en 2013.

~ ~ ~

Si nous avons tenu à partager avec vous ce résumé de l'expérience du Dr Eben Alexander, c'est qu'elle répond à la question : « qu'est-ce que l'énergie numineuse VITA FONS II ? »

Il s'agit de l’énergie la plus puissante de toutes, celle qui soutient tous les univers.
C'est un Son numineux qui ne veut rien de plus ni de moins que la vie en totale harmonie pour tout ce qu’Om a créé.

Il s'agit d'un Son vivant, d'une brillante Mélodie Tournoyante et filante, comme la pièce de musique la plus riche, la plus complexe, la plus belle qu'on ait jamais entendue, irradiant de fins filaments d'une lumière blanche et dorée.

Un son, énorme et retentissant comme un chant glorieux… Un son palpable et presque matériel, comme une pluie fine que l'on peut sentir sur sa peau, mais qui ne mouille pas.

« Om » est la Source : le Dieu omniscient, omnipotent et aimant inconditionnellement, et le Son que le Dr Eben Alexander se souvient avoir entendu.

Il a également ressenti cette énergie comme une brise céleste, le souffle d'un vent chaud, comme celui qui se lève les plus beaux jours d'été, s'écoulant comme une eau divine.

Pour les anciens celtes ce Son est représenté par les Trois Rayons du Tribann /|\ et par le Triskell tournoyant et filant au cœur de la Création…


Depuis des milliers d’années cette énergie porte le nom de « Verbe ».

Alors que nous sommes aveugles et sourds, l'utilisation des produits Vita Fons II favorise la reliance à notre Noyau Divin et nous ouvre en douceur à l'action du Verbe divin qui soutient et nourrit toute Sa Création.

« En ce jour-là, les sourds entendront … ;
Et, délivrés de l'obscurité et des ténèbres,
Les yeux des aveugles verront. »

Ésaïe 29:18

Bulletin de février 2024 en pdf


samedi 23 décembre 2023

2024 et le Dragon de Bois

 



Une nouvelle année arrive qui devrait être très riche.


Ce pourrait être celle d'un tournant majeur, dont nous verrons les effets en 2025 et au-delà.

 

Les femmes sont appelées à jouer un rôle décisif dans cette grande mutation, dont la stabilisation se fera après le premier tiers de notre XXI siècle.


Depuis début octobre 2023 et jusqu’à fin juin 2024 la Lune noire est dans le signe de la Vierge.


C’est le début d’une renaissance.


Elle nous incite à revoir nos priorités, nous pousse à revenir à l’essentiel, à faire le tri, à affronter la réalité, à prendre soin de nous et des autres, à comprendre notre véritable fonction.


Elle nous aide à mettre de l’ordre dans nos vies, à poser des limites, à redonner un cadre à nos existences, à mieux utiliser notre énergie.


Elle nous propose de changer de rythme, de mettre en place de nouvelles disciplines et de penser à notre bien-être, de dépasser nos peurs de la maladie.


Tout cela va nous mener à la justesse et à l’équilibre de la Balance à partir de juillet 2024.


Depuis le 17 juillet 2023, le Nœud lunaire Nord est passé en Bélier et le Nœud lunaire Sud en Balance, et cela va durer jusqu’au 11 janvier 2025.


Tant au niveau collectif que personnel, le nœud nord en Bélier est un placement très créatif qui créera un sentiment de nouveau départ, nous permettant de donner le ton au type de planète que nous souhaitons habiter.


Au niveau sociétal, le nœud sud en Balance pourrait nous interroger sur ce qui est équitable et ce qui est juste. Espérons que cette remise en question donnera lieu à un niveau de conscience plus élevé autour de ces thèmes.


~ ~ ~


Saturne (planète de la responsabilité, et de la manifestation) qui est en Poissons (signe de la relation au monde spirituel) jusqu’en mai 2025, nous aide à dessiner les contours de nos inspirations pour mieux les concrétiser.


Dans le signe des Poissons, Saturne nous incite à apprendre à fonctionner sur les lois spirituelles, bienveillantes, sages et fraternelles. En nous reliant au monde suprasensible, en construisant ou en raffermissant notre Foi, nous pouvons nous ouvrir à lui en toute conscience, et en toute liberté. De cette manière, nous apprenons à agir en associant le spirituel au matériel. C’est uniquement en développant une pensée ouverte, et à l’écoute de la dimension spirituelle, que nous pourrons trouver les solutions créatrices nécessaires à un véritable renouveau.


Saturne dans le dernier signe du zodiaque, nous montre que nous sommes à la fin d’un monde et que nous préparons la naissance d’un monde nouveau. Mais pour que celui-ci puisse advenir, il est fondamental de nous relier au monde spirituel, de créer une relation avec lui, afin de trouver des solutions, d’être inspirés.


Notre responsabilité est de bâtir le futur en nous reliant au monde spirituel !


~ ~ ~


Pluton (la planète des transformations) va entrer, en même temps que le Soleil dans le signe du Verseau, le 21 Janvier 2024 et y restera (après une brève rétrogradation) pendant dix-neuf ans, jusqu'en 2043 !


Cela annonce de grands changements.


Le début de l'année 2024 est marqué par le transit de Jupiter (la planète de la chance) en Taureau (une opportunité en or pour croître dans la matière et dans l'esprit), où se tient Uranus (la planète du changement)…


Jupiter est entré dans le signe du Taureau le 16 mai 2023. Il y restera jusqu’au 26 mai 2024. Au cours de son voyage à travers le Taureau, Jupiter nous guide pour nous concentrer sur les fondations que nous avons construites et voir si l’environnement que nous créons nous permet de prospérer ou simplement de survivre. Jupiter en Taureau aborde également des sujets liés au plaisir, à la romance et à la finance. Au cours de son transit à travers le Taureau, Jupiter fera deux alignements incroyablement importants, rejoindra le Nœud Nord et, vers la fin de son voyage, rejoindra Uranus, débloquant des énergies magiques d'Amour et de Sagesse.


Vénus transitera en Taureau (son domicile) de fin avril au 24 mai, nous invitant à la réflexion.


La pleine lune du Wesak, point d'orgue de l'année, aura lieu le 23 mai…


Cette pleine lune sera propice à la prière et à la méditation.



Neptune qui est en Poisson jusqu’en avril 2025, commencera sa rétrogradation le 2 juillet et elle durera jusqu’au 7 décembre.


L’atmosphère deviendra plus introspective et intérieure, nous incitant à réfléchir plus profondément sur des questions spirituelles, créatives et émotionnelles.


Cette période sera associée à une augmentation de la sensibilité, de l’intuition et de l’imagination. Les frontières entre la réalité et le monde des rêves deviendront plus floues, nous permettant d’accéder à des niveaux de conscience plus profonds. Ce sera une période propice pour l’introspection, la méditation et l’exploration de notre monde intérieur.


Nous serons invités à remettre en question nos valeurs, nos croyances, nos idéaux, à voir la réalité sous un jour différent.


Cette période pourra nous sembler plus intense émotionnellement.


~ ~ ~


Pour les Chinois, 2024 est l'année du Dragon de Bois, période de transformation, pleine de dynamisme, qui favorise :


Sagesse, prudence, puissance, force intérieure, optimisme, courage, confiance en soi, vitalité, vivacité d’esprit, curiosité, audace.


Ancrage, croissance, créativité, ouverture d’esprit, flexibilité, générosité.


~ ~ ~


En numérologie, 2024 est l’année du 8, soit un chemin vers le point d’équilibre et d'union.


Au cœur du Huit


Dans le Tarot de Marseille, il s'agit de La Justice


Le Huit de Bâton est une carte qui évoque la rapidité, le mouvement et le changement…


Son énergie dynamique nous propulse vers l’avant, vers un nouvel horizon.


Le mouvement est lancé et c’est un tourbillon qui nous emporte !





Voir également : Au cœur du Passage.


mercredi 20 septembre 2023

Sautez, dansez, embrassez qui vous voudrez…

Soutenir nos neurones dopaminergiques

La dopamine surnommée « hormone du bonheur / du plaisir » est un neurotransmetteur impliquée dans de nombreuses fonctions comme la régulation émotionnelle, la motivation et les affects, la cognition, le contrôle des mouvements. Elle est libérée par le cerveau (par les neurones dopaminergiques) lors d’expériences plaisantes. Quand cette substance chimique n’est pas suffisamment sécrétée, cela entraîne une moindre résistance au stress, de la fatigue, un manque d'énergie, un état dépressif ou encore des troubles de la concentration, des pertes de mémoire, des mouvements involontaires, voire une dégénérescence neuronale (maladie de Parkinson).

Il est donc important de soutenir nos neurones dopaminergiques !

Pour cela, il est recommandé :

  • de s’exposer à la lumière naturelle,
  • de marcher, de pratiquer une activité physique régulière,
  •  de se reposer, de dormir,
  • d’avoir des activités ludiques, plaisantes, agréables,
  • d’écouter de la musique, de chanter, de sauter, de danser, d'embrasser,
  • de se masser / de se faire masser,
  • de caresser un animal de compagnie,
  • de privilégier les aliments riches en tyrosine, un acide aminé qui stimule la production de dopamine : amandes, avocats, bananes, betteraves, choux, thé vert, haricots de lima, origan, arachides, romarin, graines de sésames et de citrouilles, curcuma et melon d’eau,
  • d’éviter les graisses saturées et le sucre raffiné,
  • de s’exercer à la méditation et de faire des exercices de respiration et de relaxation.
Exercer son muscle cardiaque à battre plus lentement et plus régulièrement favorise la détente : le taux de cortisol (hormone du stress) baisse, tandis que celui de certains neurotransmetteurs (dopamine, sérotonine, ocytocine) augmente. Ce qui permet de lutter concrètement et rapidement contre le stress.
 
Pour entrer en « cohérence cardiaque » : installez-vous confortablement, fermez les yeux, inspirez sur 5 secondes, expirez sur 5 secondes. Répétez cette respiration durant 5 minutes en pensant à des souvenirs agréables, 3 fois par jour. Vous devriez en ressentir les bienfaits sur votre état général dès la fin de la première semaine.


  • de prendre des douches froides 

    L’exposition à l’eau froide augmente sensiblement le niveau de dopamine.

    Elle soulage l’anxiété et le stress, permet d'être de meilleure humeur, d'avoir une meilleure concentration et une énergie plus stable.

    Elle contribue :

    • au renforcement du système immunitaire,
    • à la réduction du stress,
    • à la transformation des graisses blanches (stockage) en graisses énergétiques.

Voir également :


• Le virus du Covid-19 peut aussi s’introduire dans notre cerveau, voici ce que l’on sait

Propos recueillis par THE CONVERSATION


• Mélatonine naturelle : dans quels aliments en trouver ?


• Boostoptim


• Phytostandard® - Rhodiole / Safran


• Euphytosezen


• Stress Laboratoire Aprium®


• Quels sont les anxiolytiques naturels ?


• 6 plantes surdouées pour retrouver sourire et joie de vivre !


Un antipoison naturel


Une longue période de grande fatigue suit souvent les atteintes de COVID 19, surtout en cas de foie sensible.

En effet, la protéine spike est hépatotoxique !

Le foie servant de centre anti-poisons, il va tenter de déstructurer la protéine spike pour l’inactiver. Or, ce mécanisme ne se fait pas naturellement, et donne beaucoup trop de travail au foie qui se fatigue.

D'où la grande fatigue qui suit une atteinte de COVID 19.

Les effets secondaires sont parfois plus invalidants. En effet, un foie fatigué, qui ne peut assumer toutes ses fonctions, en excès ou par défaut, va entraîner des carences de diverses natures, un manque de plaquettes, ou alors un excès de plaquettes, ce qui va générer la coagulation, provoquant des caillots, puis des thromboses, puis des accidents vasculaires, voir des problèmes oculaires, auditifs…

En cherchant à éliminer des solutions pour éliminer la glycoprotéine spike, Eric Bourdon a découvert l’existence du charbon végétal ultra-activé Moso et sa capacité à évacuer les nanoparticules, le graphène et la protéine spike.

Cf. Le plus puissant des charbons actifs adsorbe les nanoparticules.

Son témoignage à ce sujet est très intéressant, et ce, d'autant plus qu'il concerne également les effets secondaires des injections d'ARNm.